abattre de la besogne

   sacar el trabajo adelante

Michel Bénaben. 2014.

Mira otros diccionarios:

  • Abattre de la besogne, du travail — ● Abattre de la besogne, du travail l exécuter rapidement …   Encyclopédie Universelle

  • abattre — [ abatr ] v. <conjug. : 41> • 1080; abattas VIIIe; lat. pop. abattere I ♦ V. tr. Faire tomber. 1 ♦ Jeter à bas (ce qui est vertical). Abattre des quilles avec une boule. ⇒ renverser. Vx ou sport Abattre l adversaire, le jeter à terre. ⇒ 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • besogne — [ bəzɔɲ ] n. f. • besoigne 1165; forme fém. de besoin → besoin 1 ♦ Vx Besoin, ce qui est nécessaire (⇒ besogneux). Acte sexuel. 2 ♦ Mod. Travail imposé par la profession ou par toute autre cause. ⇒ occupation, ouvrage, tâche, 1. travail. Abattre… …   Encyclopédie Universelle

  • BESOGNE — s. f. Travail, ouvrage ; action par laquelle on fait une oeuvre. Avoir de la besogne. Mettre la main à la besogne. Aller à sa besogne. Être à sa besogne. Une longue besogne. Se mettre en besogne, à la besogne. Faire sa besogne. Quitter sa besogne …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BESOGNE — n. f. Travail qu’exige de chacun sa profession, action par laquelle on fait une oeuvre. Avoir de la besogne. Mettre la main à la besogne. Aller à sa besogne. être à sa besogne. Une longue, une rude besogne. Faire sa besogne. Quitter sa besogne.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • besogne — (be zo gn ) s. f. 1°   Ce qui est de besoin, affaire, apprêt. •   Le galant [le renard] pour toute besogne Avait un brouet clair ; il vivait chichement, LA FONT. Fabl. I, 18. 2°   Ce qu il est nécessaire de faire, travail, ouvrage. Celui qui ne… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • abattre — (a ba tr ) v. a. 1°   Jeter à terre d une façon quelconque. Abattre un cheval, un cavalier. Abattre des olives, des noix. Abattre un arbre. Abattre une maison. Il lui abattit une main d un coup de sabre. Abattre la tête. Il l abattit d un coup de …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABATTRE — v. a. (Il se conjugue comme Battre. ) Mettre à bas, renverser à terre, faire tomber. Abattre des maisons, des murailles. Abattre des arbres. Abattre par le pied. Les grands vents abattirent bien des chênes dans la forêt. Il a fait abattre, il a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ABATTRE — v. tr. Mettre à bas. Abattre des maisons, des murailles, des arbres. Abattre par le pied. Il lui abattit le bras d’un coup de sabre. Ces moissonneurs abattent tant d’arpents de blé en un jour. Ces mineurs ont abattu tant de mètres cubes de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abatre — ⇒ABATTRE, ABBATTRE, ABATRE, verbe trans. I. Sens propre. Provoquer la chute ou la destruction (ou la mort) d un être animé ou inanimé. A. Emploi trans. [Le suj. est un animé (hum.)] 1. L obj. est un inanimé (arbre, noix, mur, etc.) ou un être… …   Encyclopédie Universelle

  • abbattre — ⇒ABATTRE, ABBATTRE, ABATRE, verbe trans. I. Sens propre. Provoquer la chute ou la destruction (ou la mort) d un être animé ou inanimé. A. Emploi trans. [Le suj. est un animé (hum.)] 1. L obj. est un inanimé (arbre, noix, mur, etc.) ou un être… …   Encyclopédie Universelle

Compartir el artículo y extractos

Link directo
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.